Patrick Gbakenou sait sur quel pied danser

Pour commencer, des pieds qui ont le rythme. Ceux d’un danseur togolais, qui balancent entre danse contemporaine et africaine, entre les planches et la terre rouge de son village. Autodidacte, Patrick Gbakenou apprend à danser dès qu’il sait marcher, dans les fêtes de famille, où le djembé est toujours de la « party ». En 2003, il rejoint l’association Brin de chocolat, composée de jeunes danseurs togolais qui sillonnent le pays, la région d’Afrique de l’Ouest et même la France. Swing et sensualité, ou comment les pieds dansés sont « l’expression du corps dans sa vérité ».

Cette entrée a été publiée dans Portraits en pied. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Patrick Gbakenou sait sur quel pied danser

  1. provostlauren dit :

    On dirait que ton article est coupé, il me semble qu’il est plus long que ça non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>