Sedan craque, Le Havre en profite

Sedan qui s’incline à domicile au plus mauvais moment, Le Havre qui retrouve le trio de tête, Diego qui régale à Tours et Mézague qui offre un grand bol d’air à Vannes, c’est le bilan de la 22e journée de Ligue 2.

La perf’ : Le Havre reste dans la course

Dans cette Ligue 2 ou aucune équipe n’arrive à se détacher, un bon parcours à domicile permet de rêver à une accession à l’élite. Et Le Havre l’a bien compris. Grâce à une prestation solide face à Clermont samedi, les Normands sont remontés sur le podium, dont seul Ajaccio pourrait les chasser en cas de succès à Metz lundi soir. Un succès sur la plus petite des marges acquis suite à un but contre son camp de Perrinnelle. Meilleure équipe sur ses terres (8 victoires, 3 nuls, 1 défaite), les hommes de Cédric Daury doivent désormais être plus régulier à l’extérieur (un seul succès cette saison) pour retrouver la Ligue 1.

Le bide : Sedan, premier couac à domicile

Voilà une première que Sedan aurait préféré s’éviter. Invaincu à domicile depuis 26 matches, les Ardennais ont craqué face à Angers (1-0), pourtant pas au mieux cette saison et dont l’actualité de la dernière semaine était marquée par la garde à vue de son président, Willy Bernard. Les hommes de Garcia ont trouvé la faille dès la deuxième minute de jeu par Saivet et ont tenu leur avantage. Cette deuxième défaite de rang pousse les Sangliers hors du podium de la Ligue 2, alors qu’ils y ont été présents quinze fois cette saison. Depuis son festival offensif devant Ajaccio (4-1) le 15 novembre dernier, Sedan n’a engrangé que huit points sur vingt-quatre possibles. Il est grand temps de réagir !

L’homme du week-end : Diego, le monsieur plus de Tours.

Arrivé à Tours l’été dernier en provenance du Honved Budapest (Hongrie), Diego aura eu besoin de six mois pour s’adapter. L’attaquant brésilien semble avoir enfin lancé sa saison. Après avoir inscrit le but victorieux contre Evian-Thonon-Gaillard lors de la 22e journée, il a doublé la mise samedi après-midi à Laval. Et il y a mis les formes: après avoir enrhumé son défenseur d’un superbe contrôle orienté, il s’est engouffré dans la surface mayennaise pour lober Balijon d’un astucieux lob (9e). Une très belle ouverture du score pour les Tourangeaux, qui se sont néanmoins contentés du match nul à Francis-Le-Basser (2-2). Diego pourrait reprendre le flambeau de l’attaque du TFC, délaissé par Guié Guié, en perte de vitesse.

Le but de la journée : Mézague, une frappe libératrice

Dans un match à ne pas perdre contre le FC Nantes, Vannes a eu la bonne idée de s’imposer (1-0) et ainsi se replacer, en attendant le match de Metz lundi soir, à un point de Reims, le premier non relégable. Et le but de la victoire a été inscrit avec la manière. Suite à une touche, Mézague récupère le ballon aux 35 mètres, combine avec Quintuin et envoie une superbe frappe au ras du montant de Ndy Assembe, battu (58e). Dans une rencontre crispée, le milieu de terrain a offert un vrai bol d’air aux Bretons.

Les résultats de la 23e journée

Le classement

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>