Giuseppe Rossi fait son nid à Villareal

Giuseppe Rossi réalise la meilleure saison de sa jeune carrière.

Les clubs italiens n’ont pas brillé en Ligue Europa, cette année. Lors des quarts de finale aller, hier, on ne trouvait aucun représentant de la Serie A. Mais, les Italiens peuvent se consoler en regardant le classement des buteurs de la compétition qui est dominé par Giuseppe Rossi, 24 ans, l’attaquant du club espagnol de Villareal. Auteur du 4e but contre les Néerlandais de Twente (5-1), Il Bambino (l’enfant), comme on le surnomme en Italie, a inscrit son 9e but en 11 rencontres.

Le seul international italien qui joue à l’étranger, en pleine confiance actuellement, a un parcours atypique. Il est né 1er février 1987 à Teaneck dans le New Jersey (Etats-Unis), où son père était entraîneur. Il revient dans la péninsule à 13 ans pour intégrer le centre de formation de Parme. En 2004, repéré par les recruteurs de Manchester United, il signe en Angleterre. Avec le club de Alex Ferguson, il ne dispute que quelques matchs, mais apprend aux contacts de Cristiano Ronaldo et Ryan Giggs.

Lors de la saison, 2006-2007, il est prêté à deux reprises. D’abord à Newcastle puis à partir de janvier 2007, à Parme, jusqu’à la fin du championnat. Il joue 16 matchs de Serie A et marque à 9 reprises, participant grandement au maintien des Parmesans parmi l’élite.

A l’été 2007, le gaucher rejoint Villareal pour 10 millions d’euros. Il s’impose rapidement comme le chouchou des supporters. La première saison, il inscrit 11 buts en Liga et contribue à la deuxième place du club de la région de Valence. Lors de sa deuxième saison, sa vitesse et sa technique font merveille. Il découvre la Ligue des champions et montre qu’il est aussi à l’aise en pointe que sur le côté gauche.

Alors qu’il possède la double nationalité italienne et américaine, Giuseppe Rossi décline la proposition de la Fédération américaine et décide de jouer sous le maillot de la Squadra Azzura. Il fête sa première sélection en Bulgarie, le 11 octobre 2008. Il compte aujourd’hui 25 capes pour 5 buts et est une pièce essentielle dans le projet de renouveau mené par le sélectionneur Cesare Prandelli.

Cette saison, Giuseppe Rossi impressionne. En Liga, il a déjà inscrit 15 buts en 28 rencontres et est devenu le meilleur buteur de l’histoire de Villareal, devançant Diego Forlan (59 buts). Logiquement, le jeune italien suscite les convoitises, mais le président du club espagnol a pris soins de prolonger son contrat jusqu’en 2016. «Nous voulons que Rossi aide Villarreal à devenir un grand d’Europe», a déclaré Fernando Roig.

Pour le moment, Villareal est 4e du championnat et a pris une sérieuse option pour se qualifier pour les demi-finales de l’Europa League.

Résumé de Villareal-Twente :

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>