Le sprint final est lancé

Cette saison de Serie A est palpitante. Des buts, du spectacle et surtout du suspense. Trois équipes peuvent encore prétendre au Scudetto, à sept journées de la fin du championnat. La 31e journée a été riche d’enseignements. Le Milan AC a dominé l’Inter (3-0) et relègue ainsi les champions en titre à 5 points. En outre, l’équipe surprise, Naples, a fait preuve d’un tempérament exceptionnel en trouvant les ressources pour retourner une situation compromise face à la Lazio (victoire 4-3).

Les Milanais, après un passage à vide, sont bien accrochés à leur siège de leader. Après une période de disette de 7 ans. Le club de Silvio Berlusconi est le grand favori. En tête depuis la 11e journée, la démonstration face à l’Inter a renforcé l’impression de force dégagé par le Milan AC. Les Rossoneri peuvent s’appuyer sur une défense solide (meilleur défense avec 22 buts encaissés) et un Pato dans une forme rayonnante. Le Milan recevra à trois reprises (Sampdoria, Bologne et Cagliari) et se déplacera 4 fois (Fiorentina, Brescia, AS Rome et Udinese). Les hommes de Massimiliano Allegri ne doivent pas traîner en route car leur fin de saison peut s’avérer délicate avec deux déplacements difficiles à Rome (36e journée) et à Udine (38e journée).

Naples est déjà ravi de se retrouver à la deuxième place après 31 journées de championnat, mais rêve désormais de passer devant le Milan AC. 21 ans que les supporters napolitains attendent un nouveau Scudetto. Emmené par Edinson Cavani, le meilleur buteur de Serie A (25 buts), les Sudistes ont les moyens de revenir sur les Lombards. Le Napoli possède cette hargne capable de transformer un match nul en victoire. La complicité entre l’entraîneur Walter Mazzarri et son groupe est évidente et la position du challenger qui n’a pas grand chose à perdre peut être une grande force. Comme le Milan, Naples reçoit 3 fois (Udinese, Genoa et Inter) et se déplace 4 fois (Bologne, Palerme, Lecce et Juventus). Le calendrier napolitain paraît plus difficile avec trois matchs face à des équipes toujours en course pour une qualification européenne.

Malgré sa lourde défaite dans le derby, les Intéristes restent dans la course au titre. Ils accusent 5 points de retard sur le Milan AC mais les joueurs de l’Inter veulent montrer qu’ils valent bien mieux qu’une correction contre Schalke 04 (5-2). D’autant que les hommes de Leonardo ont sans doute le calendrier le plus favorable. Ils joueront 4 fois à domicile (Chievo, Lazio, Fiorentina et Catane) et iront à Parme, Cesena et Naples. Les Nerazzurri sont quasiment condamnés au sans faute, mais si les joueurs soutiennent Leonardo comme ils n’ont cessé de le répéter dans la semaine alors ils en sont capables.

Première étape du sprint final, ce weed-end…

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>