American Airlines : les conseils pour décoller

Check Raise se penche cette semaine sur la paire d’As. Cette fameuse main dont tout le monde rêve, mais qui peut s’avérer délicate à jouer.

La paire d'As, une main qui vend du rêve.

American Airlines, Rolls ou encore Rockets. Les surnoms donnés à la paire d’As sont nombreux. Les chances de l’avoir dans les mains, beaucoup moins. A peine 0,45%, soit une fois toutes les 220 mains. D’où l’intérêt de savoir pleinement en profiter quand celle-ci se présente sous vos yeux.

Un mot d’ordre si le croupier vous fait cette offrande face à plus de trois adversaires : attaquer ! Car si la probabilité de gagner le coup avec une paire d’As en tête-à-tête est de 85%, elle descend à 64% à quatre et passe même sous la barre des 50% au-delà de six joueurs. Une relance impressionnante pré-flop est donc indispensable pour écarter le plus de concurrents et réduire le risque de bad beat. Trois fois la grosse blind est un minimum pour à terme, se retrouver face à un ou deux adversaires. Et si vous êtes short-stack, aucune hésitation n’est permise.

Savoir jeter sa main

La paire d’As peut parfois être slow played, mais cela doit rester une exception. Ce sera notamment le cas lorsque vous êtes petite ou grosse blind et que la majeure partie des joueurs qui parlent avant vous se sont déjà couchés. Vous pouvez alors simplement caller ou checker pour tromper votre adversaire. Parfois, une toute petite relance peut aussi être considérée comme un vol de blind et peut donner envie aux plus téméraires d’aller vous chercher.

Si l’AA peut être une arme de destruction massive, il ne faut pas oublier qu’elle n’est pas invincible. 85% de chance de l’emporter veut aussi dire 15% de chance de perdre. Aussi difficile à jeter soit-elle, il faut savoir s’en débarrasser, peu importe l’argent qui a déjà été investi. Faites particulièrement attention aux flops qui peuvent amener des quintes ou des couleurs.

Enfin, règle principale quand vous avec la chance d’embarquer à bord du vol American Airlines, rester impassible, garder sa poker face. Recevoir une paire d’As procure souvent une très grande excitation et parvenir à la garder pour soi est déjà une petite victoire.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à American Airlines : les conseils pour décoller

  1. shardo dit :

    Super conseil. G essayé cette technique hier soir et je lé ai tous mis a l’amande. Jme suis fé 100 E.

  2. Vous vous fourvoyez et vous n’avez visiblement rien compris à l’American Airlines malgré le recours en trompe l’œil que vous faîtes au jargon. L’avis de l’expert n’a rien d’un avis, encore moins de celui d’un expert. Rentrez jouer à la bataille corse Monsieur Lajah…

    • lajah dit :

      Cher lecteur, contrairement à ce que tu sembles avoir compris, le thème de ce post n’est pas un « avis de l’expert » comme le sont les deux précédents. Il s’agit uniquement de conseils pour optimiser ses chances avec une paire d’As. En clair, une aide (extrêmement précieuse) que tu peux ou non choisir de suivre. N’étant pas d’accord avec ma manière de voir les choses, je pense que nos amis lecteurs apprécieraient de connaître ton point de vue sur la question.
      D’ailleurs, si comme tu l’affirmes, tu es un pro qui sait de quoi il parle, je serai ravi de t’interviewer pour que les lecteurs de check-raise puissent profiter de ton expérience autour des tables de poker.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>