La Marge Raconter la vie des autres, de ceux mis a l'index. Parce que dans la marge, on ecrit toujours en rouge.

21fév/112

Les Aborigenes entrent dans l’arene politique

Par Baptiste Condominas

Créé le 10 janvier, le First Nations Political Party est le premier parti aborigène d'Australie. Une nouvelle voix pour une population écartée de la vie politique depuis toujours.

Le logo du First Nations Political Party

C'est un long rêve qui prend forme. Après plus de 200 ans de luttes, les Aborigènes d'Australie ont désormais un parti politique. Le 10 janvier, la Commission Electorale Australienne a enregistré le First Nations Political Party (FNPP). Sous l'impulsion de l'activiste Maurie Japarta Ryan, le FNPP entend représenter les intérêts des peuples aborigènes.

Délaissés par les formations traditionnelles, les Aborigènes étaient jusque là absents du paysage politique australien. Il a fallu attendre 2010 pour voir le premier député aborigène à la Chambre des représentants, le libéral Ken Wyatt. Des efforts insuffisants pour Ryan, qui accuse les deux principaux partis du pays de perpétuer un « racisme extrême », a-t-il confié à l'AFP. « Nous voulons offrir une alternative aux politiques douteuses des Libéraux et des Travaillistes, qui n'ont abouti à rien. » a-t-il poursuivi.

Le chantier est vaste. Les problèmes de chômage, d'alcoolisme et de santé gangrènent un peuple qui représente aujourd'hui 2,7% de la population australienne. A quoi viennent s'ajouter des revendications liés à la souveraineté et au droit foncier. Mais si First Nations Political Party se consacre essentiellement aux questions aborigènes, le mouvement "est ouvert à tous, indigènes ou non-indigènes, de tous les Etats et Territoires" a déclaré Ryan au journal The Age.

Ambitieux, le FNPP compte d'ores et déjà participer aux élections régionales de 2012 et aux élections fédérales de 2013. Le temps d'élire son conseil de direction et de préparer les futurs candidats, parmi ses 2500 adhérents. Si l'impact de ce nouveau venu est encore difficile à estimer, le FNPP pourrait trouver son électorat dans le centre et le nord de l'Australie. L'occasion pour les Aborigènes de faire entendre leur voix...et le son du didgeridoo.

Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. Pourquoi le First NationS?
    Je ne savais pas qu’ils se considéraient comme un ensemble de nationS différentes? As-tu des infos là-dessus?

  2. Les « Nations » désignent les différentes tribus et peuples aborigènes, comme les Gurindji, Warlpiri, Aranda (pour ne citer qu’eux). C’est également un moyen d’inclure aussi les indigènes du détroit de Torrès.


Leave a comment

(required)

Aucun trackbacks pour l'instant