Le Metal FC Le blog des metalleux aux cheveux courts et aux idees longues

13sept/110

Dream Theater copie Dream Theater

Jour-J pour le onzième album de Dream Theater. Un jour qui restera, dans l'histoire du groupe, comme le premier de sa discographie sans Mike Portnoy, membre fondateur du groupe en 1985. Car A Dramatic turn of events (ADTOE) marque l'arrivée chez les mastodontes du prog d'un autre Mike: Mike Mangini.

Même s'il m'est impossible de vous dire si cet album vaut le coup ou non (oui, j'achète encore des disques), l'album a déjà fait parlé de lui. Samedi dernier, Thiagos Campos, un fan de longue date et le créateur d'un site de reprises assez unique, poste sur Facebook une note intrigante. ADTOE serait très très très très inspiré d'Images & Words, le premier succès commercial du groupe. (cliquez sur "lire la suite")

Voici un extrait de l'excellent analyse de Thiagos :


La version intégrale est ici

Pour ceux qui auraient loupé les cours d'Anglais au collège, Thiagos fait le parallèle entre ADTOE et I&W, un album fondateur paru en 1992. Il a tout simplement pris son crayon et détaillé les structures du nouvel album des Américains et les a comparées à celle d'I&W. Bingo: huit titres sur neuf correspondent peu ou prou aux structures originelles. Seulement huit car "Beneath the surface", qui clôt l'album, a été écrite par John Petrucci en dehors des sessions d'écriture collectives.

Thiagos, dans sa note, pointe les similarités sans tomber dans la prospective. Au contraire, il défend une certaine idée de Dream Theater, soulignant qu'ils auraient pu se donner comme "challenge" de composer un album en se basant sur des structures déjà existantes. "Auraient", car pour l'instant aucun des membres du groupe ne s'est exprimé sur le sujet. Mais j'imagine mal que la similarité, voire le mimétisme, des structures, soit entièrement accidentel. Non monsieur.

Pendant ce temps là, le débat a traversé la manche pour atterrir dans le forum du fan club français de Dream Theater, où les fans ne portent qu'un intérêt limité à cette affaire, se satisfaisant d'un bon album de DT.

Alors la question reste en suspens : pour quelles raisons les Américains auraient-il pompé ADTOE sur I&W ? A cela, plusieurs hypothèses (liste non exhaustive, à vous de jouer dans les commentaires):

- C'est leur premier album sans Portnoy. Ils n'ont pas l'habitude => pompage

- Manque total d'inspiration et/ou un groupe qui se complet dans le confort (ce dont je doute)

- Défi musical (faire aussi bien que I&W en utilisant les même structures)

Dans tous les cas, Mike Portnoy n'a pas manqué une occasion de se taire et a lui aussi ramené l'affaire dans son propre forum et a salué le travail de Thiagos. Manière de dire : "S'ils avaient accepté que je revienne, au moins on aurait fait un album original". Pour ma part, je préfère un album visiblement copié sur I&W plutôt qu'un nouvel album de DT avec Mike Portnoy derrière les fûts.

Dream Theater sera en concert au Zénith de Paris le 3 février, avec Periphery en première partie.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

(required)

Aucun trackbacks pour l'instant