Le 154

« C’est l’anniversaire d’Antoine, il fait une petite soirée dans un squat rue Oberkampf… » Le « squat » est une galerie d’art, nichée entre les restaurants et salles de concert de cette rue modeuse de l’Est parisien. Une galerie éphémère à la gloire du street art. Ce soir là surtout des intimes. Des artistes tout frais sorti des Arts déco, leurs farouches moitiés, un beau journaliste égaré, quelques pique-assiettes dangereusement alcoolisés… Une faune bigarrée réunie par l’amour pour l’« Art » (champagne et petits fours).

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Porte de Versailles

Porte de Versailles. Le fief d’une bande de tours exilées, mises au rebut de la société. De grandes rues désertes qui n’ont pour seul horizon que des colonnes de plomb. Faut-il préciser qu’il n’y fait pas bon se promener ? Le métro tombe à point. La possibilité d’un ailleurs : Odéon, Saint-Paul, la Motte-Picquet… Encore faut-il avoir le cœur bien accroché, car c’est un peu la cour des miracles.
Je suis rentrée après un long séjour londonien, il y a deux ans. J’avais oublié ! A peine assise, j’étais en face d’un fou. Dans les transports parisiens, les gens sont… pittoresques. Là un ivrogne, bouteille à la main. Ici une petite vieille, qui prend en otage une innocente. L’angoisse.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Violette

Violette m’a toujours intriguée. S’appelle-t-elle vraiment comme ça d’ailleurs ? Chaque fois que je passe devant son repère, je souris, et m’évade un instant. Qui est-elle, d’où vient-elle ? Qui sont ses amis qui s’attablent autour d’une bouteille, au milieu de son délicieux patchwork de fleurs, de bric et de broc ? Pourquoi ce coin d’Eden reste-il ouvert jusqu’à une heure du matin ?
Quand je passais je n’osais pas lui dire bonjour. Ce soir là, l’obscurité aidant sans doute, je me suis arrêtée pour prendre une photo. Elle est arrivée avec deux petites fleurs qu’elle m’a tendues…

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Amis lecteurs, bienvenue…

Premier post. Je ne sais pas trop où je vais…

Vous constaterez que je n’ai pas pris trop de risques.

Paris, ma ville natale ; la nuit, parce que la vie(lle) est plus belle ; le Smartphone, parce qu’il me suivra partout…

Je souhaite faire une sorte de pot-pourri de mes rencontres, fortuites ou non, dans la capitale. Une ruelle, un portrait, un bar, un concert… Petits bonheurs croisés sur le pavé, que j’essayerai, au fil des nuits, de partager.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire