Retour d’Inde, on reprend les bonnes habitudes : bonne bouffe en terrasse, bars et ciné. Le 23 mars, j’en ai pas encore fini des relents de tikka masala que j’apprends la sortie de Wasteland, un docu sur le pendant brésilien de ce que j’ai vu à Ghazipur. Remember. Le photographe Vik Muniz a suivi des catadores, des ramasseurs d’ordures en marge de la société. Le résultat, filmé par l’Anglaise Lucy Walker, est traité sous une dimension esthétique.

Le Majestic Bastille le programme, mais j’hésite à y aller. J’en ai déjà pris plein la vue (et le nez) à New Delhi, question décharge. On me dit que je n’ai pas à craindre le pathos, que l’angle artistique choisi par Vik Muniz est tenu. C’est décidé, ce soir, j’y vais !


Waste Land – Bande annonce VF par _Caprice_

Tagged with:
 

2 Responses to Wasteland, l’autre décharge

  1. mariepia dit :

    N’hésite pas à y aller. C’est un super docu ! D’ailleurs, si tu veux en savoir plus sur les « catadores », je t’invite à aller lire mon article sur Cine con carne : http://cfj65.pressebook.fr/cineconcarne/2011/04/05/waste-land/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>