La saga Harry Potter au crible de Tarif critique

Les affiches  américaines d’Harry Potter et les Reliques de la mort-2e partie l’annoncent : « C’est ici que tout s’arrête. » Avec  la sortie de cet ultime épisode, la saga Harry Potter  s’achève sur grand écran. C’est la fin d’une aventure commerciale et artistique sans précédent dans l’histoire du cinéma.  Avec ce dernier épisode, Harry Potter va devenir la franchise cinématographique la plus lucrative de tous les temps. En huit films, le succès public  a toujours été au rendez-vous, peut-être parce que le niveau de qualité artistique n’a jamais vraiment baissé. Pour la première fois, une série de huit films a été porté par le même trio d’acteurs de leurs 11 ans jusqu’à la vingtaine. Harry Potter appartient déjà à l’imaginaire collectif. Notre génération a grandi avec cette saga, tout comme la génération précédente avait grandi avec Star Wars. Lorsque le premier Harry Potter est sorti, j’avais 14 ans. Aujourd’hui, j’en ai  24. Il est peut-être temps pour moi  d’entrer dans l’âge adulte. Mais avant cela, l’occasion est trop belle de retomber une dernière fois en enfance… En passant chaque épisode de la série au crible de Tarif critique.

Harry Potter à l’école des sorciers (2001)

Tarif critique du DVD : Scénariste des Gremlins et des Goonies dans  les années 80, puis réalisateur de Maman, j’ai raté l’avion et Madame Doubtfire dans les années 90, Chris Colombus était sans doute le réalisateur idéal pour transposer à l’écran le premier volet des aventures d’Harry Potter.  Fidèle à l’univers très riche conçu par la romancière J.K Rowling, il a créé un monde parfaitement  cohérent dans lequel allait se dérouler les huit épisodes de la série. Costumes, décors, photographie, la direction artistique est en tous points somptueuse. Chris Colombus a également fait des choix de casting providentiels. Le jeune trio d’acteurs a parfaitement  su grandir avec ses personnages jusqu’à se confondre avec eux. La  magie opère et  la saga est lancée sur de bonnes bases.                                         Prix maximum conseillé : Plus qu’une simple introduction, ce premier épisode marque la naissance d’une véritable mythologie. Ça n’a pas de prix.

Harry Potter et la chambre des secrets (2002)

Tarif crtique du DVD : Si l’intrigue est parfaitement fidèle au livre de J. K Rowling, les enjeux politique du bouquin sont  survolés.  Les références à la seconde guerre mondiale passent inaperçus. Chris Colombus préfère se concentrer sur l’action et les effets  spéciaux. On retient notamment le combat final entre Harry et un serpent géant. L’ensemble demeure efficace et divertissant, mais sans surprises. Prix maximum conseillé : 15€

Harry Potter et la prisonnier d’Azkaban (2004)

Tarif critique du DVD : Dans cet épisode, les héros quittent l’enfance et entrent dans le monde de l’adolescence. Pour marquer cette évolution, il fallait opérer une véritable rupture esthétique. Tout en respectant les fondations posés par Chris Colombus, Alfonso Cuaron parvient à  signer une œuvre plus moderne et plus stylisée.  Les deux premiers épisodes étaient de purs films de studio. Le réalisateur mexicain privilégie les décors naturels et remise au placard les uniformes d’écolier de ses héros pour leur  faire adopter des costumes plus contemporains.  Les couleurs éclatantes des premiers films laissent place à une lumière pâlissante. Il en résulte une atmosphère sombre et angoissante fidèle à la noirceur des romans.  Prix maximum conseillé : le meilleur film de la série. Un DVD indispensable. Peu importe le prix.

Harry Potter et la coupe de feu (2005)

Tarif critique: Premier Anglais à réaliser un épisode d’Harry Potter, Mike Newell avait la lourde tâche de succéder au brillant Alfonso Cuaron. Le réalisateur de Quatre mariages et un enterrement ne démérite pas. Il introduit sa sensibilité très british tout en réalisant l’épisode le plus spectaculaire de la saga.   Un quatrième opus marqué par la première apparition de Voldemort, incarné par le terrifiant Ralphe Fiennes,  qui s’inscrit dans la lignée des grands méchants du cinéma.  Le film s’achève sur une  note particulièrement dramatique. Harry Potter entre tout doucement dans l’âge adulte.                                       Prix maximum conseillé : 20€

Harry Potter et l’ordre du Phénix (2007)

Tarif critique : Le tome 5  d’Harry Potter était sans doute le moins palpitant de la saga littéraire. Sans surprise, son adaptation se révèle décevante et débouche sur  un épisode de transition un peu long. L’intrigue pauvre en péripéties et rebondissements ne décolle jamais vraiment. David Yates en profite pour creuser la psychologie des personnages qui entrent dans la puberté (premier baisé pour Harry). La saga montre des signes d’essoufflement. Prix maximum conseillé : 5€

Harry Potter et le prince de sang mêlé (2009)

Tarif critique : Le matériaux de J.K Rowling  est de plus en plus touffu et difficilement adaptable. David Yates peine a trouver un équilibre entre l’action et les longues scènes explicatives nécessaires à la compréhension  du récit. Ce nouvel épisode de transition se révèle encore une fois frustrant.  La scène finale censée être tragique manque d’émotion. Harry Potter commence à ressembler à un long feuilleton télévisé qui n’en finirait plus de ne pas finir. Prix maximum conseillé : 5€

Harry Potter et les reliques de la mort-1er partie (2010)

Tarif critique : Était-il raisonnable de jouer les prolongations en scindant cet ultime épisode en deux parties ?  Paradoxalement , la réponse est oui. C’était probablement le meilleur moyen de rendre justice à la densité du roman de J.K Rowling et de résoudre les problèmes de rythme des deux précédents épisodes.  Cet avant dernier chapitre traversé  par des éclaires de violence,  est sans doute l’un des plus sombres de la saga depuis le Prisonnier d’Azkaban. David Yates rompt habilement avec les codes de la série. Pour la première fois, l’action se déroule en pleine nature, loin de Poudlard (l’école des sorciers). Le film prend la forme d’un road-movie, une course contre la mort dans un monde en guerre.  Cette première partie des reliques de la mort annonce une conclusion en apothéose.        Prix maximum conseillé : 20€

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La saga Harry Potter au crible de Tarif critique

  1. Ping : Harry Potter 7.2: immortel | TARIF CRITIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>